25/09/2018

Relevés scientifiques en mer et glaces à terre

IMG_2743.JPG

Aujourd'hui, la mer est trop agitée pour sortir plonger. Alors une partie de l'équipe prend le large pour effectuer des relevés scientifiques, en vue d'une meilleure compréhension de l'habitat des coraux et du lien entre coraux de surface et des abysses.


Le décalage horaire se révèle finalement non maîtrisé. Couché à 19h, levé à 5h. En ce quatrième matin à Bora, surprise, il pleut. On a quand même droit à un incroyable arc-en-ciel alors on relativise. Il y a beaucoup de vent au large, il est trop fort pour sortir plonger. A la place, départ en zodiac pour réaliser quelques relevés scientifiques.

IMG_2654.JPG

A bord, il y a Nico, biologiste et plongeur qui vient tout juste d'arriver au WHY, Jérémy, biologiste marin qui coordonne les programmes scientifiques et pédagogiques, Michel, spécialiste des coraux, et Héloïse, qui effectue son post-doc sur UTP. Hors de la lagune, en haute mer, l'équipe va enchaîner, trois heures durant, divers relevés à six profondeurs. "Le but est de caractériser l'habitat des coraux, de pouvoir faire le lien entre l'environnement et les types de communautés coralliennes, explique Héloïse. Nous prélevons notamment de l'eau à différentes profondeurs pour analyser les nutriments, les communautés bactériennes, entre autres."

IMG_2787.JPG

De retour au bateau, c'est l'heure du repas. Salade de pâtes aux pignons grillés, café et chocolat à la fleur de sel. Les deux petits, Robin, 6 ans, et Max, 2 ans, n'ont pas encore pu se dégourdir les jambes à cause du mauvais temps. Emmanuelle et Ghislain, leurs parents et initiateurs-directeurs d'Under the pole, proposent de se rendre à terre pour une glace. On rejoint la "ville", Vaitape, à pied, avant que Max, qui se charge des aspects multimédias, ne tende le pouce. Le stop fonctionne, on termine à l'arrière d'une camionnette, la conductrice et sa passagère, très sympathiques, ont rentré la bouteille de rhum dans la boîte à gants en voyant les enfants.

IMG_2803.JPG

Ca plaisante, ça rit, ça demande où nous déposer. Chez les Polynésiens, il semble toujours y avoir un sourire à distribuer et une grande générosité. C'est aussi ce qui caractérise l'équipe d'UTP. Ghislain et Emmanuelle la voulaient comme une grande famille, pari réussi. Il règne entre eux tous une belle cohésion et on est accueilli avec une chaleur vraie et simple, à l'image de la personnalité des membres d'Under the pole.

07:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.